S. Iro*a (Dr), A. Oukerrouma (Pr), F. Slimania (Pr)

a service de stomatologie et chirurgie maxillo faciale hôpital 20 août, Casablanca, MAROC

* irosalisou@yahoo.fr

Introdution

Le fibrome ossifiant juvénile (FOJ) est une tumeur fibro-osseuse bénigne rare. Il est d’évolution lente et plus fréquent au niveau des maxillaires. Il est très agressif et de diagnostic difficile.

Observation

Patient âgé de douze ans sans antécédent pathologique connu, admis pour prise en charge d’un traumatisme facial par coup de sabot d’un cheval datant de deux semaines.

L’examen clinique a noté une asymétrie faciale par tuméfaction jugale droite dure indolore faisant corps au maxillaire a, sans signe inflammatoire, ni trouble sensitif et de l’oculomotricité.

L’orthopantomogramme a montré une image ovalaire radiopaque maxillaire bien limitée.

La tomodensitométrie faciale a révélé un processus centré sur l’os maxillaire droit hyperdense, hétérogène, comblant le sinus maxillaire, avec des calcifications, élargissement du maxillaire, la paroi antérieure soufflée, et une fracture du plancher de l’orbite.

L’histologie a objectivé un fibrome ossifiant.

Le patient est mis sous surveillance.

Discussion

La localisation, l’âge, le siège et le sexe corroborent avec la littérature qui rapporte que le FOJ survient généralement avant l’âge de 15 ans avec une prédilection masculine. Mais il n’a pas été décrit à ce jour un cas associé à un traumatisme.

Le traitement consiste à une exérèse complète.

L’étiologie du FOJ reste encore mal connue.

Conclusion

Le FOJ est rare, agressif, de diagnostic difficile confondu souvent avec d’autres formes cliniques et d’autres pathologies. Il n’existe pas d’études axées sur son étiologie et sa pathogénie. Le présent cas nous exhorte à rechercher un éventuel lien avec les traumatismes.