Program

To get some details about a communication, please click on its title.

Thursday October 08th, 2015
09:00 - 11:00    Joffre B Room - Niv. 1

Non pharmacological treatment of pain

Chairs: Isabelle TAVARES, Patrick OLIVE

Titre du programme : Prise en charge non médicamenteuse de la douleur.


Cette formation DPC se déroule pendant le Congrès SOFMER Montpellier du 8 au 10 octobre 2015


• Session théorique (dite cognitive)
Jeudi 8 octobre . (Session appareil locomoteur) du congrès SOFMER
Président de séance :

• Session pratique (Atelier DPC)
Jeudi 8 octobre de 9h -11h (salle Joffre)
Animateurs : Isabelle Tavares, Patrick Olivie

Synopsis : le médecin de médecine physique et de réadaptation comme spécialiste de la douleur chronique !

• Description de l’atelier : de l’utilisé du concept de Maladie Douloureuse Chronique et de sa prise en charge non médicamenteuse, connaissance pratique : outils d’évaluation et d’éducation du patient et du médecin. Alliance thérapeutique

Objectif de l’atelier :
Methodes : 30 minutes de présentation du problème de la maladie douloureuse chronique ( diaporama) 6 films 3 sur les méthodes non médicamenteuses, 3 sur l’attitude du médecin face à la plainte chronique . En synthèse jeu de rôle avec la salle et échanges.
Public concerné : médecins de médecine physique et de réadaptation, médecin thermal, rhumatologue, Kinésithérapeute
Langue : français
Mots cles : Douleur chronique, évaluation de la douleur, relation médecin/patient, douleur neuropathique , éducation thérapeutique , antalgie non médicamenteuse, alliance thérapeutique.


Nombre de participants : 30 personnes.



Evaluation à distance (sera effectuée par courrier électronique 6 à 8 semaines après les congrès).

• Il est souhaitable de réserver pendant l’atelier pratique un temps de réflexion en fin d'atelier pour permettre aux participants de définir les éléments importants qu'ils pensent recommander pour leur pratique clinique concernant le sujet traité pendant l'atelier. Ces éléments seront utilisés pour l'évaluation à distance de l'impact du programme sur leur pratique clinique. Les animateurs de l'atelier devront donc réfléchir à cet élément final de la demi-journée afin d'adapter le contenu et surtout d'avoir des propositions d'éléments de pratique clinique à discuter avec les participants et qui seront utiliser pour l’évaluation.