Programme

P032

Communication Affichée

Qualité de vie après prothèse totale de hanche selon l’indication

Dr Aziza NAIT KHACHATa, Dr Soumia MEFTAHa, Dr Naima EL AMRANIa, Pr Fatima LMIDMANIa, Pr Abdelatif EL FATIMIa

a CHU Ibn Rochd Service de médecine physique

Objectif : Le but de ce travail est de déterminer la qualité de vie après rééducation d’une série de prothèses totales de hanche (PTH), dans notre contexte marocain, et selon l’indication de la PTH. Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude prospective allant de janvier 2013 à juin 2014 portant sur 52 PTH (dont 7 bilatérales) indiquée dans le cadre de coxopathies inflammatoires ou dégénératives sévères, et adressé au service de médecine physique et de réadaptation au CHU Ibn Rochd de Casablanca pour rééducation fonctionnelle. La qualité de vie de nos patients a été évaluée par l’échelle Western Ontario and McMaster Universities Arthritis Index (WOMAC). Résultats : Il s’agit de 30 femmes et 15 hommes, d’âge moyen 47,5 ans (20-75 ans). 30 PTH sur coxopathies inflammatoires sévères (dont 5 bilatérales), 22 PTH dont 2 bilatérales sur coxopathies dégénératives. L’EVA douleur moyenne est passée de 60/100 à 12/100. La qualité de vie des patients était améliorée chez tous les patients. Nous avons procédé à la comparaison des résultats selon l’indication : coxopathie dégénérative versus inflammatoire : La disparition de la douleur après arthroplastie était similaire dans les deux groupes. L’état fonctionnel et la qualité de vie des patients atteints d’affections inflammatoires, surtout rhumatismales est plus altéré. Discussion : Dans notre série, les indications ayant justifié la prothèse étaient caractérisées par la prépondérance des coxopathies inflammatoires, ceci s’explique par le recrutement systématique de ces patients pour une rééducation postopératoire dans le service de médecine physique et de réadaptation. L’amélioration de la qualité de vie confirme les bons résultats espérés après prothèse totale de hanche en dépit de quelques adaptations socio culturelles nécessaires, tout particulièrement pour la pratique religieuse. La différence de la qualité de vie en fonction de l’indication peut être expliquée par la présence d’autre atteinte notamment articulaire dans les pathologies inflammatoires.

Mots clés : prothèse totale , coxopathie , qualité de vie