Programme

CO02-001

Communication Orale

Cognition et apprentissage des habiletés motrices

Pr Bernard THONa

a Faculté des Sciences du Sport et du Mouvement Humain, Université Paul Sabatier

L’approche cognitive considère que l’apprentissage d’une habileté motrice se traduit par l’acquisition et la mémorisation d’une représentation interne du mouvement (souvent conceptualisé comme un schème moteur, Schmidt 1975) utilisée pour mettre en place un programme moteur et une référence sensorielle du mouvement préalablement à son exécution. Cette acquisition procède de la mise en relation, au cours des essais de pratique, des informations liées à la production du mouvement (feedbacks sensoriels) et celles correspondant à ses effets (connaissance du résultat) conduisant à une amélioration de l’efficacité des boucles de contrôle sensori-motrices. Dans ce type d’apprentissage, les processus cognitifs de haut niveau sont aussi sollicités notamment lorsque les conditions de pratique nécessitent un effort cognitif, lorsque l’apprenant doit suivre des instructions verbales ou répéter mentalement l’action motrice. Si l’intervention de ces processus cognitifs a souvent des effets positifs, elle peut aussi se traduire par des interférences dans la mise en place de boucles de contrôle autonomes, et freiner l’acquisition et la mémorisation de l’habileté motrice. Nous examinerons ces relations complexes entre cognition et sensori-motricité dans l’apprentissage des habiletés motrices.

Mots clés : apprentissage, cognition, motricité