Programme

CO41-004

Communication Orale

Tests cliniques d’équilibration, système proprioceptif et Scoliose Idiopathique de l’Adolescent (SIA)

Mme Morgane LE BERREa, M. Marc GUYOTb, M. Olivier AGNANIb, Mme Marie-Christine VERSYPc, Mme Isabelle BOURDEAUDUCQc, Dr Cécile DONZÉb, Dr Jean-François CATANZARITId

a Service de MPR, Hôpital Swynghedauw, CHRU de Lille (France), b Service MPR, Hôpital Saint Philibert, GHICL, Lomme-Lille (France), c SSR pédiatrique Marc Sautelet de Villeneuve d'Ascq (France), d SSR pédiatrique Marc Sautelet de Villeneuve d'Ascq (France), GHICL Hôpital Saint Philibert de Lomme (France), CHRU de Lille (France)

Objectif. La SIA est une déformation tridimensionnelle du rachis, fréquente, potentiellement évolutive, d’étiopathogénie inconnue. Il est classiquement admis une origine polyfactorielle, avec participation de facteurs neurosensoriels, en particulier une perturbation du contrôle postural orthostatique.

Assaiante a montré, en particulier, une atteinte élective de la voie proprioceptive dynamique. Néanmoins, les procédures utilisées pour l’établir sont complexes et nécessitent des laboratoires d’analyse du mouvement, peu accessibles en pratique clinique courante. Notre objectif est de vérifier si, par des tests cliniques d’équilibration, simples, réalisables en soins courants, il est possible d’aboutir aux mêmes conclusions.

Matériel/Patients et Méthode. Une étude transversale comparant 114 adolescents avec une SIA thoracique droite (dont 94 filles, âge moyen 14,5±1,9 ans, angle de Cobb 35,7±15,3°) à 81 adolescents non scoliotiques appariés (dont 69 filles, âge moyen 14,1±1,9 ans) est menée de janvier 2013 à mars 2015. Trois tests cliniques d’équilibration sont réalisés : un test dynamique (test de piétinement de Fukuda-Utenberger), deux tests statiques (Romberg sensibilisé, Appui monopodal yeux fermés).

Résultats. Il n’y a pas de différence significative entre les 2 groupes pour les tests statiques. La différence est significative pour le test dynamique à la fois pour la distance parcourue (p < 0,01 ) et l’angle de déviation (p < 0,0001).

Discussion. Nos résultats confirment ceux d’Assaiante, et sont en faveur d’une atteinte spécifique de la voie proprioceptive dynamique dans la SIA. Les tests proposés peuvent être réalisés en pratique quotidienne. Il faut évaluer leur validité comme biomarqueur de dépistage et d’évolutivité de la SIA.

References

De Sèze M, Cugy E (2012). Pathogenesis of idiopathic scoliosis: a review. Ann Phys Rehabil Med 55:128-38.

Assaiante C, Mallau S, Jouve, J. et al (2012). Do adolescent idiopathic scoliosis (AIS) neglect proprioceptive information in sensory integration of postural control?. PloS one, 7(7), e40646.

Assaiante C, Caudron S, Fortin C, et al (2011). Contribution différentiée des informations proprioceptives statiques versus dynamiques dans le contrôle postural des adolescents avec scoliose. Clinical Neurophysiology 41:202.

Nous remercions les membres de l’Association Harps pour leur aide dans l’élaboration de cette étude.

Mots clés : scoliose idiopathique de l'adolescent, physiopathologie, proprioception, contrôle postural