Programme

CO05-003

Communication Orale

Un réseau cérébrolésés en Languedoc-Roussillon

Dr Michel ENJALBERTa, Mme Christine MARUÉJOLSb, Pr Isabelle LAFFONTc, Pr Jacques PÉLISSIERd, Dr Baya SOUAe

a Centre Hospitalier de Perpignan, b AFTC-LR, c CHU de Montpellier, d CHU de Nîmes, e ADAGES - FAM Fontaines d'O

La construction du réseau cérébrolésés en Languedoc-Roussillon est née de la synergie entre les principaux établissements concourant à leur prise en charge et l’AFTC-LR.

Matériel et méthodes : Une première tentative a vu le jour en 1996, à la suite de la circulaire médico-sociale du 4 juillet. Elle a été relancée à l’occasion de la mise en place des SROS de troisième génération, en 2004, puis finalisée par le travail commun des CHU de Montpellier, Nîmes, du CH de Perpignan, de l'association médico-sociale ADAGES et de l’AFTC-LR, à partir de 2012.

Résultats : Les trois établissements suscités sont les référents régionaux en soins aigus, mais aussi en SSR, complétés par l’Hôpital Coste-Floret de Lamalou-les-Bains (Hérault) et le Centre Bouffard-Vercelli de Cerbère (Pyrénées-Orientales). Le réseau sanitaire, médico-social et social d’aval reste à formaliser. La journée d’information du 29 janvier 2015 a permis de relancer la dynamique. Une synergie reste à trouver avec le réseau AVC lancé par l’URPS.

Discussion : La notion de réseau, à l’honneur dans les années 2000, a tendance à marquer le pas. La thématique des cérébrolésés a donné lieu à maintes solutions, du réseau informel de la région Rhône-Alpes, à celui, très formel, de la région Nord-Pas-de-Calais. Quel que soit le modèle choisi, c’est une thématique qui s’y prête particulièrement, comme le souligne la circulaire du 18 juin 2004. Le principal problème reste d’en définir le périmètre.

Mots clés : cérébrolésés, réseau de santé