Programme

CO44-005

Communication Orale

Abilhand-stroke: validation de la version Béninoise

Dr Ditouah Didier NIAMA NATTAa, Dr Etienne ALAGNIDEb, Pr Toussaint KPADONOUb, Pr Christine DETREMBLEURa, Pr Thierry LEJEUNEc, Pr Gaetan STOQUARTc

a Université Catholique de Louvain, Institut de Neuroscience, b Service de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelle du Centre National Hospitalier et Universitaire Hubert Koutoukou MAGA (CNHU-HKM) de Cotonou, c Université catholique de Louvain, Cliniques universitaires saint-Luc, Service de Médecine Physique et Réhabilitation de Bruxelles

Introduction et Objectifs. L’auto-questionnaire ABILHAND-stroke évalue les activités bi-manuelles des patients après un AVC. Il a été validé en Belgique. L’objectif de cette étude est de valider ABILHAND-stroke pour des patients Béninois.

Méthodes. La première étape a consisté à évaluer la validité de contenu des 56 items initiaux du questionnaire ABILHAND-stroke. Ainsi, deux items ont été supprimés, trois items modifiés, et cinq items ajoutés pour adapter les items au contexte béninois. La version soumise aux 155 patients était composée de 59 items uni-manuels et bi-manuels. Les patients devaient exprimer les difficultés à réaliser les activités de la vie quotidienne suivant 4 catégories de réponses : « impossible », « très difficile », « difficile » et « facile ». Les patients ont été évalués avec d’autres échelles de mesure : le Box and Block Test (BBT), la Mesure de l’Indépendance Fonctionnelle (Sous-échelle motrice, FIM-motrice), Stroke Impairment Assessment Scale (SIAS), et l’ACTIVLIM-stroke. L’analyse a été faite avec les logiciels RUMM2030 et SigmaStat.

Résultats et discussion. L’analyse Rasch a montré qu’une inversion des seuils des catégories de réponse « très difficile » et « difficile », que 34 items uni-manuels étaient très facile pour tous les patients, que 2 items ne s’adaptaient pas au modèle, et deux autres items étaient redondants. La version finale du questionnaire ABILHAND-stroke pour les patients béninois était composée de 21 items bi-manuels à 3 catégories de réponse. ABILHAND-stroke pour les patients béninois ne présentaient pas de différentiel de fonctionnement suivant : l’âge (ICC=0,90, p<0,0001), le sexe (ICC=0,94, p<0,0001), la durée de l’AVC (ICC=0,96, p<0,0001), le coté hémiparétique (ICC=0,97, p<0,0001), le niveau de dépression (ICC=0,88, p<0,0001). Cette échelle présente une bonne cohérence interne (person separation index =0,95) et mesure un large intervalle d’habileté manuelle (6 niveaux). Elle présente également une excellente validité concomitante avec le SIAS (r=0,71), la FIM-motrice (r=0,60), le BBT (r=0,66) et l’ACTIVLIM-stroke (r=0,97).

Conclusion. Le questionnaire ABILHAND-stroke permettra l’évaluation de l’habileté manuelle des patients après un AVC au Bénin mais aussi dans les pays francophones de l’Afrique. Cette échelle présente de bonnes qualités psychométriques.

Mots clés : AVC, membre supérieur, activité, échelle.