Programme

CO09-003

Communication Orale

Quantification du "learned non-use" du membre supérieur après un accident vasculaire cérébral

Mme Karima BAKHTIa, Pr Denis MOTTETb, Pr Nicolas SCHWEIGHOFERc, Dr Jerôme FROGERd, Pr Isabelle LAFFONTa

a CHU Montpellier Lapeyronie, b Université de Montpellier, c University of Southern California, d CHU Nimes Le Grau du Roi

Introduction. Suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), beaucoup de patients ont expérimenté le learned non-use (LNU) du bras parétique. Une partie de ce LNU est expliqué par le fait que le patient bouge son tronc vers l'avant au lieu de tendre son bras pour atteindre un objet donné, même s'il est capable de tendre son bras. Ce phénomène apparaît parce que l'utilisation du tronc pour cette tâche exige moins d'énergie et de concentration que d'utiliser le bras parétique. Le LNU est connu pour être préjudiciable à la neuroplasticité et à la récupération.

Objectif. L'objectif de cette étude est de quantifier cette partie du LNU du bras parétique lors d'une tâche de préhension, en utilisant un système d'analyse du mouvement en 3 dimensions.

Matériel et Méthodes. Il a été demandé à trente-quatre participants, victimes d'un AVC sustentoriel, de saisir un cône placé en face d'eux à 80% de leur longueur de bras. Ce mouvement de préhension a été répété 5 fois avec la main parétique, puis cinq fois avec la main non-parétique. Cette séquence a été réalisée avec le tronc libre, puis avec le tronc retenu. Le LNU du membre parétique (LNU) a été obtenu à partir de la différence du mouvement du tronc entre la condition tronc libre et de la condition tronc retenu.

Résultats. Le LNU était significativement plus élevé pour la main parétique, avec des valeurs individuelles allant de 1% à 43%, et la moitié des patients avaient un LNU supérieur à 15%.

Discussion. Cette quantification du LNU peut être utilisé pour identifier objectivement les patients qui ont une compensation mal-adaptative du tronc et qui ont besoin de rééducation spécifique du tronc. Ce score peut également être utilisé pour suivre le progrès obtenu par la rééducation. Cette quantification du LNU peut guider la rééducation du membre supérieur vers une récupération motrice optimale en évitant une compensation mal-adaptative du tronc et ses conséquences sur la neuroplasticité. Le score LNU pourrait améliorer les connaissances théoriques et pratiques sur la récupération de l'utilisation du bras après un AVC.

Mots clés : Learned non-use, Évaluation, Accident Vasculaire cérébral, Membre supérieur

Mots clés : Learned non-use, Évaluation , Accident Vasculaire cérébral, Membre supérieur