Programme

P029

Communication Affichée

Case report d'une double rupture spontanée : tendon quadricipital et tendon d'Achille controlatéral

Dr Soisic LECROCa, Dr Yan EGGELa, Dr Maria IAKOVAa

a Clinique Romande de Réadaptation SuvaCare

Introduction

Les ruptures du tendon quadricipital uni ou bilatérales sont rares (1,37/100 000 personnes/an), celles du tendon d’Achille plus fréquentes (21,5/100 000 personnes/an ). A notre connaissance, l'association concomitante de ces deux ruptures n’a pas été rapportée dans la littérature. Ce cas rapporte une rupture spontanée du tendon quadricipital et du tendon d’Achille controlatéral.

Observation

Patient de 54 ans, sportif, sans comorbidité, connu pour une rupture du tendon quadricipital à gauche 2 ans auparavant. Lors d’une descente à skis, il présente une rupture spontanée complète du tendon quadricipital droit et une rupture partielle du tendon d’Achille à gauche, réparées chirurgicalement. Une réhabilitation en milieu stationnaire a permis une récupération complète.

Discussion

Les facteurs de risque connus dans la littérature pour ces ruptures tendineuses (1,2) (âge avancé, prise de certains médicaments, d'anabolisants, certaines maladies systémiques, obésité, injections de corticoïde, troubles statiques au niveau du genou ou de la cheville, antécédents de chirurgie) n’ont pas été retrouvés chez ce patient.
Les mécanismes déclencheurs habituellement décrits pourraient par contre être incriminés dans ce cas (contraction excentrique du quadriceps, contraction brutale du triceps sural), survenant sur des tendons potentiellement fragilisés par des microtraumatismes répétés sur pratique sportive intensive.

Cependant la présence de cette double rupture spontanée, précédée d’une rupture du tendon quadricipital controlatéral 2 ans auparavant pourrait faire suspecter une anomalie tendineuse. En cas de récidive, une analyse histologique du tendon rompu pourrait être réalisée pour évaluer l’organisation et la structure des fibres de collagène, les ténocytes et la microvascularisation (3). La recherche d’un polymorphisme COL5A1 nous semble également intéressante car il a été associé à des ruptures tendineuses spontanées (3,4).

1. Saragaglia Orthopaedics & traumatology : surgery and research (2013). 2. Boudissa Orthopaedics & traumatology : surgery and research (2014). 3. Maffulli International Orthopaedics (2012). 4. Galasso Orthopedics (2012)

Mots clés : rupture, tendon, quadriceps, Achille