Programme

CO50-002

Communication Orale

Rétrospective de la prise en charge de la spasticité en Algérie : de la paraplégie spasmodique à la toxine botulinique.

Pr Ahmed AHRASa

a Etablissement Hospitalier Spécialisé Ben Aknoun Alger

De la paraplégie spasmodique que l’on m’a enseignée il y a plus de 40 ans sans en connaitre ni les principes, ni l’organisation ; à la prise en charge actuelle de la spasticité beaucoup de progrès ont été faits.

Face à la spasticité qu’il fallait reconnaitre évaluer, et solutionner : entre spasticité utile qui permet à un patient hémiplégique de marcher et donc à respecter, et spasticité gênante du membre supérieur chez le même patient. Nous n’avions à notre disposition qu’un antispastique oral qui allait fausser un équilibre déjà précaire. Les alcoolisations aux résultats aléatoires et la chirurgie aux résultats incertains et souvent controversés. Comment résoudre ce problème ?

Nous rapportons toute la problématique que nous avons rencontrée en Algérie et l’évolution des différents traitements tout au long de ces années jusqu’à l’arrivée de la toxine botulinique qui sera illustrée par une étude multicentrique réalisée en 2014.

Mots clés : Spasticité, Locomotion