Programme

P002

Communication Affichée

Illusion proprioceptive créée par la vibration tendineuse au membre supérieur chez des patients AVC.

M. Clément PROVOSTa, Dr Sophie TASSEEL-PONCHEa, M. Louis GENTYa, M. Florian DELCOMBREa, M. Pierre-Paul VIDALb, Pr Alain YELNIKa

a Service de MPR, GH St Louis-Lariboisière-F.Widal, AP-HP, Université Paris Diderot, UFR Médecine, b COGNition and ACtion Group (COGNAC-G), UMR 8257: CNRS-IRBA-Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité

INTRODUCTION

La vibration musculaire entraîne la contraction du muscle agoniste et la relaxation du muscle antagoniste, c’est le Réflexe Tonique Vibratoire (RTV) [1]. Le Système Nerveux Central interprète la vibration du tendon comme étant un étirement de celui-ci induisant une impression virtuelle de mouvement [2]. L’objectif de cette étude est d’observer cet effet après AVC.

METHODE

Trente-huit sujets ont été évalués : 19 patients AVC (10 hommes, 60,7±9,8ans) et 19 sujets sains (5 hommes, 56±11ans). Les vibrateurs (VibraSens VB200, TechnoConcept) étaient placés sur les tendons distaux des fléchisseurs du coude et du poignet. Chaque sujet recevait une vibration (80Hz, 40s) pour chaque membre supérieur. Un accéléromètre était placé sur l’avant-bras pour quantifier le RTV par l’angle de flexion du coude. La perception du mouvement du sujet a été retranscrite à l’aide d’un score de perception créé pour l’étude. Les sujets étaient assis sur une chaise, un masque sur les yeux, le membre supérieur ballant sur le côté.

RESULTATS

L’angle de flexion de coude observé (RTV) était identique sur le côté gauche (32,2°±22,9°) et droit (35,2°±32,2°) des sujets sains. Chez les patients AVC il était identique du côté sain (33,1°±21,2°) par rapport aux témoins mais très diminué du côté hémiplégié (9,6°±13,7°) par rapport au côté sain (p=0,0003). Le score de perception était moins élevé du côté hémiplégié que du côté sain (p<0,0001) et corrélé au déficit moteur (Fugl-Meyer) (p<0,0001, r=0,687) et la spasticité (p<0,0001). L’anesthésie n’était pas corrélée à un faible score de perception, mais ne concernait que 3 sujets.

CONCLUSION

Le RTV et l’illusion habituelle de mouvement sous vibration tendineuse sont altérés du côté hémiplégié après AVC. Les relations éventuelles ou non avec les déficiences observées ici nécessitent confirmation sur un plus large échantillon.

[1] Hagbarth K, Eklund G. The muscle vibrator--a useful tool in neurological therapeutic work. Scand J Rehabil Med. 1969;1(1):26-34.

[2] Roll JP, Albert F, Thyrion C, Ribot-Ciscar E, Bergenheim M, Mattei B. Inducing any virtual two-dimensional movement in humans by applying muscle tendon vibration. J Neurophysiol. 2009 Feb;101(2):816-23.

Mots clés : Vibrations tendineuses ; AVC ; Perception ; membre supérieur