Programme

CO10-005

Communication Orale

MATT, un dispositif de domotique et d’aide à la communication : un cas d'étude de co-conception

M. Sauzin DAMIENa, M. Frédéric VELLAa, M. Ryad RHFIRb, M. Philippe TRUILLETa, Mme Margaux CAUCHOISb, Mme Vinciane SAMOYEAUb, M. Marc LESTIENNEb, Mme Catherine KIEFERb, M. Antoine VIALc, Mme Nadine VIGOUROUXa

a IRIT, UMR CNRS 5505, Université Fédérale de Toulouse, b Hôpital Nord 92, Service de Réadaptation pour TC, 75 Avenue de Verdun, 92390 Villeneuve la Garenne, c AVL, 14, rue Wilhem 75016 – Paris

Introduction
Les aides techniques (AT) sont considérées comme une réponse aux besoins des personnes en situation de handicap. Néanmoins, celles-ci délaissent souvent leurs aides même lorsque les barrières technologiques sont surmontées. De nombreuses études ont ainsi rapporté un taux d'abandon élevé dû à l’incompréhension de fonctionnement des AT, à son inadéquation aux besoins des personnes en situation de handicap, et aux faibles performances en raison de leur inaptitude à s’adapter à l’aggravation des déficiences.

Une patiente LIS (Locked-In Syndrome) avec de faibles capacités motrices des doigts de sa main gauche a participé activement à la co-conception et à l’évaluation de MATT.

Méthode de co-conception
Notre système MATT est un système interactif de contrôle de l'environnement et de communication, connecté aux objets de la chambre —lumière, volet roulant, TV, stations de radio, appel malade—, tout en un, conçu pour les personnes ayant une déficience motrice et sensorielle. Premièrement les besoins —communication, contrôle de l'environnement, applications Internet, messages audio, etc. — ont été identifiés par la patiente, son mari et l'équipe d’ergothérapeutes. Deuxièmement, un prototype de l'interface virtuelle MATT a rapidement été conçu avec l’environnement Software KEYboard [Sauzin et al. 2013]. Celui-ci permet également de configurer le type d'interaction —pointage ou balayage — et leurs paramètres —fréquence de balayage, mode de commande, etc. Troisièmement, MATT est utilisé par la patiente.
De ces observations, un nouveau cycle d'itération —nouveaux besoins exprimés par la patiente et ergotérapeuthes, nouveau prototypage et évaluation — peut être réalisé facilement.

Discussion
Notre étude de cas a montré que la co-conception est une méthode adéquate pour la conception d’AT adaptées et adaptables aux patients avec un handicap lourd. Les nouvelles demandes —saisie de texte, jeux, répétition de commande, temporisation pour éviter des commandes involontaires— ont été facilement ajoutées. La patiente apprécie l'utilisation de MATTet demande de nouvelles fonctionnalités pour ses activités quotidiennes. La prochaine étape sera d'évaluer l'utilisation de MATT avec des critères qualitatifs et quantitatifs et ses contributions pour la réhabilitation.

D. Sauzin, F. Vella, and N. Vigouroux, “SOKEYTO v2: a toolkit for designing and evaluating virtual keyboards”, AAATE 2013, Vol. 33, IOS Press, pp. 939-945. Vilamoura, Portugal

Mots clés : Co-conception, aide technique, rééducation, Locked-in syndrome