Programme

CO35-003

Communication Orale

Evaluation de l’intérêt de la stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS) inhibitrice du cortex moteur sain dans les troubles de l’équilibre postural de l’hémiplégique vasculaire chronique.

Mme Elise VIGNONa, Dr Anne JOSSARTa

a CHU Poitiers

Objectif: Comparer l’évolution des paramètres posturographiques et fonctionnels de l’équilibre, après rTMS Inhibitrice versus stimulation Sham, chez des patients en phase chronique post-AVC.

Matériel et Méthodes: Etude pilote de faisabilité, randomisée, contrôlée versus Sham (bobine inactive), en aveugle (patient, médecin appliquant la stimulation et évaluateur), prospective, en cross-over, menée sur des patients majeurs hémiparétiques, à plus de 6 mois d’un AVC documenté par imagerie, présentant des troubles de l’équilibre séquellaires. Les patients inclus ont bénéficié de 10 sessions de rTMS 1Hz et sham selon la randomisation, appliquées sur le cortex moteur de l’hémisphère sain. L’évaluation porte sur les paramètres posturographiques (X moyen, surface d’oscillation, vitessse de déplacement du centre de pression) enregistrés yeux ouverts, yeux fermés et en double tache, ainsi que sur la section équilibre du score de Fugl Meyer.

Résultats: Sur les neuf patients inclus, il a été mesuré une amélioration significative de la position du X moyen sur l’axe médio-latéral mesurée yeux ouverts (réduction de 10.27mm +/-10.89) et yeux fermés (réduction de 8.73mm +/-10.46), avec une supériorité significative comparativement à la stimulation sham en condition yeux ouverts (réduction de 7.20mm +/-7.69). Les autres critères de jugement ne sont pas améliorés significativement. Aucun effet indésirable n’a été rapporté.

Discussion: Cette étude permet d’apporter des arguments en faveur de l’intérêt (faisabilité et sécurité) de la rTMS inhibitrice chez le patient hémiparétique chronique présentant des troubles de l’équilibre et pourrait servir de base en vue d’une étude sur un échantillon plus large, avec suivi à long terme, complétée d'une évaluation électrophysiologique et par des échelles fonctionnelles de l’équilibre. La conduite de telles études est nécessaire en vue de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent les effets de la rTMS, dans une perspective d’application en pratique courante de la rTMS dans le domaine de la rééducation neurologique.

Simonetta-Moreau M. Non-invasive brain stimulation (NIBS) and motor recovery after stroke. Ann Phys Rehabil Med. 2014 Nov;57(8):530-42.

Wang R-Y, Tseng H-Y, Liao K-K, Wang C-J, Lai K-L, Yang Y-R. rTMS combined with task-oriented training to improve symmetry of interhemispheric corticomotor excitability and gait performance after stroke: a randomized trial. Neurorehabil Neural Repair. 2012 Apr;26(3):222-30.

Mots clés : Accident Vasculaire Cérébral, hémiplégie, rTMS, équilibre postural, posturographie