Programme

P049

Communication Affichée

Apport de l’hyponeurotisation chirurgicale sélective dans la prise en charge de la spasticité des membres inférieurs

Dr Emna TOULGUIa, Dr Khaled MAAREFa, Dr Ines ERNEZa, Dr Sonia JEMNIa, Dr Fayçal KHACHNAOUIa, Dr Nidhal MAHDHIa

a CHU Sahloul

Objectif:

L’hyponeurotisation chirurgicale sélective (HCS) est indiquée devant une spasticité localisée et gênante des membres. L’objectif principal de ce travail était d'évaluer le résultat fonctionnel de l’ HCS au niveau des membres inférieurs (MI).

Patients et Méthodes:

Entre 2011 et 2014, 26 HCS ont été réalisées chez des patients présentant une spasticité localisée et gênante des MI. Les patients ont été sélectionnés sur la base d’une évaluation clinique multidisciplinaire soigneuse incluant un bloc moteur anesthésique. Trois axes d’évaluation ont été établis; celui de la spasticité, de la fonction et de la douleur. Cette évaluation a été faite en préopératoire et en postopératoire, au premier jour et au troisième mois post opératoire.

Résultats:

L’âge moyen des patients était de 38,7 ±16,5 ans. Le sex-ratio était de 2,2. Les principales étiologies de la spasticité étaient les accidents vasculaires cérébraux, les infirmités motrices cérébrales et les traumatismes crâniens. Nous avons noté une diminution statistiquement significative de la spasticité évaluée par la méthode de Gracies (1). L’amélioration a été notée pour tous les paramètres, et spécifiquement pour la mobilité active impliquant les antagonistes (XVA), ce qui a contribué à améliorer de façon statistiquement significative la fonction de marche au niveau des MI. La douleur a également baissé chez tous nos patients.

Discussion:

L’HCS suivie d’une bonne rééducation fonctionnelle est un traitement efficace pour les patients atteints d'une spasticité localisée et gênante des MI. Elle permet une diminution de la spasticité et de la douleur ainsi qu’une amélioration fonctionnelle. L'HCS constituerait-elle une bonne alternative à la Toxine Botulique en offrant un résultat efficace avec une longévité acceptable et un coût abordable?

1: Gracies J, Bayle N, Vinti M, Alkandari S, Vu P, Loche C et al. Five-step clinical assessment in spastic paresis. Eur J Phys Rehabil Med. 2010;46(3):411-21.

Mots clés : Neurectomie, Spasticité, Médecine physique, Membre inférieur