Programme

CO24-001

Communication Orale

Eude de la validité et la reproductibilité du test de Biering-Sorensen dans la lombalgie chronique

Pr Sameh GHROUBIa, Dr Salma JRIBIa, Dr Jihen JDIDIb, Pr Abdelmoneem YAHIAa, Dr Wafa ELLEUCHa, Dr Mokhtar CHAABENc, Pr Jamel DAMMAKb, Pr Mohamed Habib ELLEUCHa

a Service de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie, et Unité de recherche de l’évaluation des pathologies de l’appareil locomoteur UR12ES18, université de Sfax, b Service de Médecine Communautaire et Epidémiologie, CHU Hedi Chaker, Sfax-Tunisie, c National Sport Medicine Program Department (NSMP) Aspetar- Orthopedic and Sports Medicine Hospital Doha, Qatar

Problématique : Les résultats des qualités métrologiques du test de Sorensen dans l’évaluation de l’endurance des muscles spinaux chez le lombalgique chronique sont contradictoires.

But: Etudier la validité et la reproductibilité du test de Sorensen. Les paramètres isocinétiques des muscles du tronc ont été recueillis et utilisés dans les procédures de cette validité.

Patients et Méthodes : Ont été inclus 59 sujets répartis en 2 groupes : un premier groupe de 30 patients lombalgiques chroniques et un second groupe de 29 témoins. Les données anthropométriques des patients des 2 groupes ont été recueillis afin d’étudier la comparabilité.

La validité de structure a été étudiée par l’analyse de la validité de convergence et de divergence. La validité de convergence a été étudiée par la corrélation entre le test de Sorensen et les paramètres isocinétiques des extenseurs du tronc, l’échelle de Borg, le test de 6 minutes, et l’échelle de Beck. La validité de divergence a été étudiée par la corrélation entre le test de Sorensen et l’EVA douleur, l’EVA gêne fonctionnelle, et le score d’Oswestry. Les corrélations ont été évaluées par le coefficient de corrélation de Spearman.

La reproductibilité a été étudiée suite à deux mesures répétées à 24 heures d’intervalle par le coefficient de corrélation intra-classe (CCI) et la méthode de Bland et Altman.

Résultats : Les 2 groupes ont été jugés comparables. La validité de convergence du test de Sorensen a été jugée bonne. Les corrélations étaient significatives avec les forces isocinétiques (r=0,5, p<0,001) isométriques (r=0,58, p<0,001), échelle de Borg (r=0,4, p=0,02), et le test de Shirado (r=0,59, p<0,001). La validité de divergence était bonne. Les corrélations avec l’EVA douleur et les indices de la gêne fonctionnelle étaient faibles (p>0,05).Nous avons objectivé une excellente reproductibilité intra-observateur. Le CCI était 93,2% chez les lombalgiques et de 96,6% chez les témoins.

Conclusion :Le test de Sorensen a une bonne validité de structure ainsi qu’une excellente reproductibilité dans l’évaluation de l’endurance des muscles spinaux chez les lombalgiques chroniques. Les résultats de cette évaluation sont comparables à ceux fournis par l’isocinétisme.

Mots clés : lombalgie chronique, Endurance musculaire, Muscles extenseurs du tronc, test de Sorensen, isocinétisme