Programme

CO08-004

Communication Orale

La dyspraxie développementale : quel devenir à l'âge adulte ?

Dr Sibylle GONZALEZ MONGEa

a CHU LYON

La dyspraxie se définit comme une pathologie neuro cognitive développementale touchant principalement le développement du geste. Si elle est actuellement bien reconnue notamment grâce au consensus sur ses critères diagnostiques (Blank et al, 2012) et beaucoup étudiée, faisant ainsi l'objet d'une abondante littérature (Wilson et al, 2012), elle reste encore mal expliquée sur ses mécanismes physiopathologiques, ses bases neurobiologiques et sur un plan évolutif. L'aspect polymorphe de sa symptomatologie, la fréquence des troubles moteurs et cognitifs associés intéressant principalement le langage, l'attention et les fonctions exécutives, l'évolution de la symptomatologie avec le temps donnent un aspect très complexe à cette pathologie rendant difficile de porter un pronostic à l'âge adulte. C'est cependant une question souvent posée par les parents, dès le diagnostic posé au cours de l'enfance, qu'en sera-t-il à l'âge adulte ?

Pour tenter de répondre à cette question, il nous semble important de développer, dans ce domaine, des études de cas sur le plan longitudinal. C'est très probablement une façon de construire un modèle neuro cognitif développemental de la fonction en étudiant les différentes trajectoires individuelles prenant en compte l'altération et la préservation des différentes composantes de la fonction praxique et des autres fonctions cognitives impliquées et leur évolution avec le temps. Bien sûr l'effet des rééducations sur le parcours de ces enfants et la difficulté à faire la part entre ce qui revient à l'évolution naturelle et à l'évolution modifiée par les traitements rééducatifs est à prendre en compte.

Les centres de référence pour les troubles du langage et des apprentissages créés dans les hôpitaux universitaires depuis la promulgation en mars 2001 du plan d'action pour les enfants atteints d'un trouble spécifique du langage ont la possibilité d'assurer le suivi de ces enfants en partenariat avec les professionnels libéraux et/ou des établissements du secteur médico-social et l'éducation nationale. Il est donc possible de s'appuyer aujourd'hui sur leur expérience, leur expertise et leur capacité à coordonner les soins avec leurs partenaires pour mener de telles études.

Pour illustrer cette démarche, nous présenterons ici plusieurs situations cliniques.

Mots clés : dyspraxie, développementale, suivi longitudinal, devenir à l'âge adulte, différentes trajectoires