Programme

CO09-002

Communication Orale

Eléments langagiers à la phase aiguë associés à l’évolution clinique de l’aphasie vasculaire.

Dr Bertrand GLIZEa, Mlle Maeva VELLAYa, Dr Laura RICHERTa, Mme Isabelle LE TAILLANDIER DE GABORYa, Pr Jean-Michel MAZAUXa, Pr Patrick DEHAILa, Pr Igor SIBONa, Pr Pierre-Alain JOSEPHa

a chu de bordeaux

Introduction. Le pronostic individuel de la récupération de l'aphasie reste difficile à établir dès la phase aigüe. L'objectif de cette étude était de déterminer si certaines composantes langagières évaluées à la phase aiguë de l'AVC pouvaient être des facteurs pronostiques de la récupération de l'aphasie, et si ces composantes pouvaient prédire le pattern clinique de l'aphasie en phase chronique.

Materiels et methodes. Ont été inclus tous les patients consécutifs, droitiers, atteints d'aphasie, après un premier AVC confirmé par l'imagerie, cérébrolésés gauche, non déments. L'Évaluation effectuée à la phase aiguë était composée de : le Language Screening test (LAST) et l'échelle de sévérité de l'aphasie (ASRS) de la Boston Diagnostic Aphasia Examination (BDAE). Trois mois après, l'évaluation du langage était composée de : LAST, ASRS et BDAE. La bonne récupération de l'aphasie a été définie comme un score ASRS de 4 ou 5.

Résultats. 28 patients (30 à 89 ans) ont été inclus de Novembre 2013 à Février 2014. Le score total LAST, le receptive et expression index de la LAST, l'exécution d'ordre, la dénomination et l'ASRS étaient associés de façon significative à une bonne récupération de l'aphasie à trois mois (Mann Whitney p <0,05). L'expression index de la LAST était significativement associé à une bonne récupération (OR = 2,2; IC 95% 1.2 à 3.8; p <0,001) dans des analyses multi-variables incluant les receptive et expression index, mais aussi un modèle incluant l'expression index et l'ASRS à la phase aigüe. La dénomination, l'exécution des ordres, la désignation d'image, la répétition de mots et les séries automatiques de la LAST (phase aiguë) et de la BDAE (3 mois après), étaient corrélées (Spearmann et Mann Whitney p <0, 05).

Discussion. Ces résultats soulignent l'importance des tests dans la phase aiguë de l'AVC, à la fois en termes de prédiction de la récupération, supérieure à la sévérité globale à la phase aigüe, mais aussi en termes d'évolution du pattern clinique de l'aphasie.

Mots clés : aphasie, pronostic, accident vasculaire cérébral, phase aigue