Programme

CO21-002

Communication Orale

Prise en charge non-chirurgicale ou chirurgicale de la rupture du LCA : Résultats et risque arthrogène

Dr Frédéric SAILHANa, Dr Patricia RIBINIKb

a service de chirurgie orthopédique et traumatologique- hôpital Cochin, b service de médecine physique et de réadaptation- centre hospitalier de Gonesse

Objectif : déterminer, à partir des données de la littérature, quel est le risque arthrogène après rupture isolée du LCA, selon que le traitement est conservateur ou chirurgical.
Matériel et méthode : Revue de la littérature 1985-2014 à partir des mots clés « osteoarthritis, ACL injury, surgery, conservative treatment, reconstructive treatment ». 45 études répondent aux critères de recherche.
Résultats : L’apparition de lésions dégénératives ne diffère pas entre les patients non-opérés et les patients opérés d’une rupture du LCA. Elle ne diffère pas non plus selon la technique chirurgicale retenue. La reconstruction ligamentaire, quelle qu’en soit la technique, vise à supprimer l’instabilité délétère. Elle diminue le risque de lésion méniscale secondaire. Son rôle protecteur sur l’apparition de lésions dégénératives (à l’exclusion des lésions méniscales) n’est pas prouvé. La survenue de lésions dégénératives est potentiellement liée au traumatisme cartilagineux initial lors de la lésion. Le niveau d’activités physiques et sportives a également une influence.
Discussion -conclusion : Le niveau de preuve de la supériorité clinique de la ligamentoplastie sur le traitement conservateur reste faible. La fréquence et la vitesse d’apparition de l’arthrose, genou opéré ou non, n’est pas clairement comparé dans la littérature. Le seul élément clinique semblant corrélé à l’existence de lésions arthrosique dégénératives est le test du pivot-shift. Il existe donc un lien entre instabilité résiduelle et lésions dégénératives. Le choix thérapeutique ne peut reposer sur le seul critère « risque arthrogène » car ce risque évolutif après rupture du LCA existe, quel que soit le traitement. References F. Sailhan, P. Ribinik. Prise en charge non-chirurgicale ou chirurgicale de la rupture du LCA : Résultats et risque arthrogène. Actualités en MPR Vol 2, N°4, décembre 2014

Mots clés : arthrose, genou ligamentaire,traitement conservateur, chirurgie