Programme

P007

Communication Affichée

Effet des vibrations tendineuses sur la récupération motrice du membre supérieur parétique à la phase subaigüe d’un AVC : cas clinique

M. Florian DELCOMBREa, Dr Marylène JOUSSEa, M. Clément PROVOSTa, Pr Alain YELNIKa

a CHU Saint Louis Lariboisière Fernand Widal

Introduction : Les vibrations tendineuses amélioreraient à court terme la motricité du membre supérieur chez des patients hémiplégiques chroniques (1-2). Nous rapportons les effets de vibrations répétées sur les tendons fléchisseurs du coude et du poignet sur la fonction motrice du membre supérieur chez une patiente hémiplégique récente.

Observation: Une patiente de 69 ans présentait une hémiplégie droite après un infarctus sylvien et cérébelleux gauche d’origine cardio-embolique, NIHSS initial 22/44 ; motricité réduite au membre supérieur droit à une ébauche d’abduction et d’élévation d’épaule, ébauche de flexion de coude et de poignet. Une rééducation intensive classique a été débutée comprenant travail bimanuel, en suspension et thérapie par le miroir pendant un mois, avec peu de progrès.

Deux mois après l’AVC, le programme de vibrations tendineuses a été commencé. Une évaluation clinique à l’aide de la Fugl-Meyer Assessment (FMA), de l’Action Research Arm Test (ARAT) et de l’échelle modifiée de Tardieu ont été réalisées à J0, 7, 21, 28 et 35. Les vibrations (80Hz) étaient appliquées sur les tendons des muscles biceps brachii, flexor carpi radialis et ulnaris, deux fois 16 minutes par jour, cinq jours par semaine pendant deux semaines de J7 à J21.

Ni douleur ni effets secondaires n’ont été rapportés. Le score FMA a augmenté de 6 points la première semaine, de 9 points pendant les deux semaines de vibrations et de 9 points la semaine suivante avant de se stabiliser. Le score d’ARAT a augmenté de 0 à 11 après 15 jours de vibrations puis a continué à augmenter jusqu’à atteindre 24.

Discussion : L’application de vibrations tendineuses nous a paru donner un élan à la récupération motrice chez cette patiente et a servi de base à l’élaboration d’un protocole d’étude pour en mesurer l’efficacité réelle en post AVC récent.

1. Tavernese E, Paoloni M, Mangone M, et al. Segmental muscle vibration improves reaching movement in patients with chronic stroke. A randomized controlled trial. NeuroRehabilitation. 2013;32(3):591?9.

2. Marconi B, Filippi GM, Koch G et al. Long-term effects on cortical excitability and motor recovery induced by repeated muscle vibration in chronic stroke patients. Neurorehabil Neural Repair. janv 2011;25(1):48?60.

Mots clés : AVC, rééducation, vibrations tendineuses, membre supérieur