Programme

CO17-009

Communication Orale

La relation entre la douleur, le fibromyalgie impact questionnaire, le profil psychologique et la performance musculaire des femmes fibromyalgiques

Pr Sameh GHROUBIa, Dr Salma JRIBIa, Pr Rim AKROUTb, Dr Wafa ELLEUCHa, Dr Saoussan MAHERSIa, Pr Mohamed ELLEUCHc, Pr Sofiène BAKLOUTIb, Pr Mohamed Habib ELLEUCHa

a Service de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie, et Unité de recherche de l’évaluation des pathologies de l’appareil locomoteur UR12ES18, université de Sfax, b Service de Rhumatologie, CHU HediChaker, Sfax-Tunisie Unité de recherche de l’évaluation des pathologies de l’appareil locomoteur UR12ES18, université de Sfax, route de l’Aéroport 0,5 km, c Service de Rhumatologie, CHU Rabta, Tunis-Tunisie

OBJECTIFS :Evaluer la relation entre la fonction musculaire, l’intensité de la douleur, la sévérité de la maladie et le profil psychologiquedesfemmes fibromyalgiques et les comparer à une population féminine de référence.

METHODES :Quarante-six femmes réparties en 2 groupes (21 patientes fibromyalgies et 25témoins)ont réalisées une évaluation de la force musculaire du tronc et du genou dominant à l’aide d’un dynamomètre isocinétique. Cette évaluation a comporté une mesure de la force maximale concentrique des muscles fléchisseurs et extenseurs du genou à deux vitesses 60°/s, et 180°/s et celle des muscles fléchisseurs et extenseurs du tronc à 60°/s et 150°/s. La résistance musculaire à la fatigue s’appréciait lorsque le sujet enchaînait 30 contractions concentrique d’intensité maximale à la vitesse angulaire de 180°/s.Les paramètres mesurés étaient le pic du coupleet le travail cumulé. Nous avons évalué l’intensité de la douleur au repos et à l’effort par l’échelle visuelle analogique, le profil psychologique par l’échelle HAD,et la sévérité de la maladie par lefibromyalgia impact questionnaire (FIQ).

RESULTATS :

Toutes les variables musculaires (force et l’endurance) apparaissaient réduites chez les sujets fibromyalgiques comparativement au groupe témoin (p<0,05). Le déficit du tronc prédomine sur les extenseurs. Le déficit moyenétait de 34,5 % (p<0,05) sur les fléchisseurs du tronc, et 70% (p<0,05) sur les extenseurs du tronc, de 20% (p<0,05) sur les fléchisseurs et les extenseurs du genou. Pour la résistance musculaire à la fatigue le déficit était de 75% (p<0,001). Nous n’avons pas objectivé de corrélations entre les paramètres isocinétiques, le FIQ, l’intensité de la douleur et le profil psychologique.

CONCLUSION :

Les fibromyalgiques présentent une diminution de la force et l’endurance musculaire qui touche à la fois les muscles périphériques et les muscles du tronc. La relation entre la force musculaire, le profil psychologique et la sévérité de la maladie est faible. Cela implique une évaluation et une prise en charge séparée de chacune de ces comorbidités.

Référence: Marius Henriksen, etall. Relationships between the fibromyalgia impact questionnaire, tender Point count, and muscle strength in Female Patients With Fibromyalgia. Arthritis & Rheumatism 2009;61(6):732-39

Mots clés : fibromyalgie, force musculaire, isocinétisme, fatigabilité, FIQ