Programme

CO03-004

Communication Orale

Education thérapeutique et insuffisance cardiaque chronique

Dr Monique LOSCOSa

a CHU Nimes

L’insuffisance cardiaque est l’une des plus fréquentes causes d’hospitalisations et de réadmissions en Cardiologie. Morbidité et mortalité restent élevées dans les formes symptomatiques. L’implication du patient dans la gestion de ses soins est cruciale, mais la demande est complexe : suivre des traitements médicamenteux lourds, adhérer aux recommandations diététiques et d’activité physique, s’engager dans un suivi médical régulier, apprendre à modifier traitement et comportement en fonction de ses symptômes cliniques.

Les conséquences d’une autogestion inadéquate ont été démontrées : les erreurs diététiques et médicamenteuses sont à l’origine d’1/5 admission pour Insuffisance Cardiaque (Chin Goldman 1997). A l’inverse, de bonnes compétences d’auto soin réduisent le taux de réadmission à un an de 40 % (Jovici Holroyd-Leduc 2006). Donc, l’éducation des patients est une partie importante du traitement de l’insuffisance cardiaque.

Dans une approche pragmatique, il convient que le programme d’Education Thérapeutique soit basé sur un bilan éducatif personnalisé qui permette d’identifier les freins à la démarche.

Les échecs de cette approche éducative marqués par le défaut de compliance aux soins sont plurifactoriels: manque de connaissances, d’habiletés, mais aussi facteurs socioéconomiques, personnels, médicamenteux …Les médecins doivent être attentifs à aborder ce qui ferait obstacle, afin de trouver comment améliorer l’adhésion des patients à cette autogestion.

En effet, connaissances et compétences restent inefficaces sans réel engagement dans la démarche. La problématique des médecins et éducateurs est de trouver comment et avec quelles techniques motivationnelles améliorer l’engagement des patients.

En somme, Médecin de Rééducation et Cardiologue ont intérêt à coordonner ensemble des programmes spécifiques incluant :

- éducation thérapeutique en programme multidisciplinaire : la rééducation cardiaque favorise par sa proximité de l’évènement aigu et à travers la progression physique, une approche cognitivo comportementale spécifique

- prise en charge transversale des différents problèmes dont les insuffisants cardiaques souvent vieillissants ou polypathologiques, peuvent souffrir (déficits d’autonomie, de mobilité, d’équilibre, d’acuités sensorielles, des fonctions éxécutives ..)

- approche longitudinale interdisciplinaire permettant d’adapter le parcours de soins, d’assurer une éducation thérapeutique adaptée, l’acquisition personnalisée des compétences, et de sécuriser filière de soin et adhésion à court et long terme.

Mots clés : education thérapeutique. insuffisance cardiaque