Programme

CO51-005

Communication Orale

Validation de la traduction française du Glasgow Outcome Scale – Extended, Pediatric version (GOS-E Peds): utilité clinique dans l'évaluation d'enfants et adolescents à divers stades d'évolution après survenue d'une lésion cérébrale acquise

Dr Mathilde CHEVIGNARDa, Mme Bernadette KERROUCHEb, Dr Katia LINDc, M. Dominique DREYFUSd, Dr Hanna TOUREa, Dr Dominique BRUGELa, Pr Sue BEERSe

a Service de Rééducation des Pathologies Neurologiques Acquises de l'Enfant - Hôpitaux de Saint-Maurice, b Centre de Suivi et d’Insertion pour Enfants et Adolescents avec Lésion Cérébrale Acquise - Hôpitaux de Saint Maurice, c Service de Pédiatrie Générale - Hôpital Necker Enfants Malades - France, d Education Nationale - Toulouse, e University of Pittsburgh School of Medicine, Pittsburgh, Pennsylvania, USA

Le GOS-E Pédiatrique permet de mesurer le niveau de handicap après lésion cérébrale acquise de l’enfant/adolescent. Les scores varient de 1: bonne récupération-niveau supérieur, à 7: état végétatif.

Objectifs : valider la version française du GOS-E-Peds chez des enfants cérébro-lésés à différents stades d’évolution.

Méthodes : le GOS-E-Peds a été utilisé dans un service de rééducation d’enfants cérébro-lésés dans trois groupes de patients : (1) patients hospitalisés après leur lésion cérébrale : mesure GOS-E-Peds à l’admission, à 3 et 6 mois ; (2) patients à distance de la lésion, nécessitant l’intervention d’une équipe de suivi pluri-disciplinaire ; (3) patients suivis en consultation simple. Le type et la sévérité de la lésion étaient collectés.

Résultats: 398 patients inclus [(2/3 garçons; âge de survenue 6 ans (DS=4)]. Dans le groupe 1 (n=124), GOS-E-Peds moyen 5.9(DS=.77) à l’admission, 5.12(DS=1.2) à 3mois (n=99) et 4.88(DS=1.45) à 6mois (n=83); les scores étaient significativement plus sévères lorsque les patients étaient hémiplégiques (66%). Le GOS-E Peds s’améliorait avec le temps (0-3 mois p<0.0001; 3-6 mois p=0.001). Le jeune âge de survenue n’était pas corrélé au GOS-E-Peds initial (r=-.18), alors qu'il était significativement corrélé à des scores GOS-E-Peds plus sévères à 3 et 6 mois (r=-.3 et -.44; p<0.001).
Dans le groupe 2, 101 patients ont été évalués transversalement par l’équipe du centre de suivi et d’insertion [âge moyen 14.8 ans (DS=4)]. Le GOS-E-Peds moyen était 3.95 (DS=1.4). Facteurs influençant le GOS-E-Peds : syndrome cérébelleux, jeune âge de survenue (r=-.29; p=0.003), efficience intellectuelle plus faible (r=-.27; p=0.008).

Dans le groupe 3, 173 patients consécutivement vus en consultation ont été évalués [âge moyen 10.4 ans (SD=4.5)]. Le GOS-E-Peds moyen était 3.3 (DS=1.5). Le GOS-E-Peds était corrélé à la présence d’hémiplégie et de syndrome cérébelleux.

La durée du coma, les lésions cérébrales diffuses, une épilepsie étaient significativement liés à des scores plus sévères dans les trois groupes.

Conclusions: Le GOS-E-Peds a une bonne sensibilité au changement, et différencie bien les niveaux de handicap aux différentes phases du suivi selon les besoins. Le jeune âge de survenue, les lésions diffuses, l’épilepsie, les troubles moteurs et l’efficience intellectuelle influencent significativement le devenir.

Mots clés : traumatisme crânien, lésion cérébrale acquise, enfant, adolescent, échelle de handicap, facteurs prédictifs