Programme

CO40-005

Communication Orale

Effet de l’association de la rééducation périnéale à la perte de poids sur l’incontinence urinaire chez les femmes obèses : une étude randomisée contrôlée

Pr Sameh GHROUBIa, Dr Wafa ELLEUCHa, Dr Saoussan MAHERSIa, Pr Habib FEKIb, Pr Mohamed Habib ELLEUCHa

a Service de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie, et Unité de recherche de l’évaluation des pathologies de l’appareil locomoteur UR12ES18, université de Sfax, b Service de médecine préventive. CHU Hedi Chaker, Sfax, Tunisie

Objectif :

Notre objectif est d’étudier l’effet de l’association de la rééducation périnéale à la perte de poids sur l’incontinence urinaire (IU) chez les femmes obèses.

Méthodes :

Etude prospective incluant 107 femmes obèses se plaignant d’une incontinence urinaire (IU) randomisées en 3 groupes : G1 comportant les femmes qui ont suivi un programme de réentraînement à l’effort associé à un régime diététique, G2 celles qui ont eu ce même protocole tout en ajoutant une rééducation périnéale et G3 celles qui n’ont bénéficié d’aucune mesure thérapeutique. Une évaluation était faite par le même médecin une semaine avant le début et après 12 mois.

Résultats :

Une réduction de l’IMC (index de masse corporelle) était notée dans les groupes G1 et G2 (p<0.001). 66% des femmes du G1 et 85.3% des femmes du G2 ont rapporté une amélioration de leur état. La force des muscles périnéaux était améliorée seulement dans G2 (p<0.001). Seulement dans les 2 premiers groupes, nous avons noté une diminution significative du nombre des mictions et des fuites par jour (p<0.001), une réduction significative des chiffres du Pad test de 24 h (p<0.001) et une amélioration du score Mesure du Handicap Urinaire (MHU) et de celui de la qualité de vie (p<0.001). L’amélioration de tous ces paramètres était significativement plus importante dans G2 (p<0.001).

Discussion :

Plusieurs études rapportent l’effet soit de la perte de poids soit de la rééducation périnéale pour le traitement de l’IU féminine [1, 2]. Cependant, il n’y a pas d’étude qui rapporte un effet surajouté de l’association de la rééducation périnéale à la perte de poids pour l’IU chez les femmes obeses. Ce travail montre que la meilleure prise en charge de l’IU des femmes obeses doit inclure ces deux alternatives de façon associée soit la perte pondérale et la rééducation périnéale.

1-Vissers D et al.The effect of non-surgical weight loss interventions on urinary incontinence in overweight women: a systematic review and meta-analysis.Obes Rev. 2014;15:610-7.

2-Dumoulin C et al. Pelvic Floor Muscle Training Versus no Treatment, or Inactive Control Treatments, for Urinary Incontinence in Women. Neurourol Urodyn. 2015 May 21. [Epub ahead of print]

Mots clés : incontinence urinaire, femmes obeses, réentraînement à l’effort, rééducation périnéale, perte de poids