Programme

CO31-005

Communication Orale

Potentiel de récupération motrice du membre supérieur après 3 mois de rééducation assistée par robot en période subaigüe après un accident vasculaire cérébral.

Mlle Ophelie COURTIALa, Dr Christophe DURETa, Dr François-Xavier LABORNEb, Pr Jean-Michel GRACIESc, Dr Emilie HUTINc

a Centre de Rééducation Fonctionnelle Les Trois Soleils, Médecine Physique et de Réadaptation, Unité de Neurorééducation, Boissise-Le-Roi, France, b SAMU 91, Centre Hospitalier Sud Francilien, Corbeil-Essonnes, France, c Laboratoire Analyse et Restauration du Mouvement (ARM), EA BIOTN, Hôpitaux Universitaires Henri Mondor, Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, Université Paris-Est Créteil, France

Introduction

Après un AVC, l’utilisation de la robotique peut être intégrée dans les programmes de rééducation pour augmenter le nombre de répétitions de mouvements dans une séance. L’objectif de cette étude est d’explorer les facteurs prédictifs de la récupération motrice du membre supérieur après 3 mois de thérapie assistée par robot, associée au traitement conventionnel en ergothérapie.

Méthodes

Etude rétrospective sur 22 sujets victimes d’un AVC (9 femmes ; 53±18 ans ; délai post-AVC à l’inclusion, 63±25 jours) ayant suivi en phase subaigüe un programme de rééducation du membre supérieur avec assistance robotisée pour l’épaule et le coude (InMotion 2.0, 50±17 séances sur 3 mois). Tous les participants étaient évalués avant (M2) et après le programme (M5) par le score Fugl-Meyer (FM) et la vitesse moyenne de la main (V) mesurée par le robot en tâches de pointage sur un plan horizontal dans 3 directions (avant, extérieur et intérieur). Un modèle de prédiction de progression du patient est testé par analyse des Receiver Operating Curve (ROC), basée sur deux critères : augmentation de 9 pts du score FM1 et de 0,04 m/s de V.

Résultats

A M5, le score FM est augmenté de 28% (p=1.2E-3, t-test) et V de 122% (p=1.2E-7). D’après l’analyse des ROC pour le critère +9 pts du score FM à M5, la probabilité est de 0,86 pour un score FM seuil de 17 pts à M2 (p=4.32E-5), et de 0,64 pour une vitesse seuil de 0,02 m/s à M2 (p=2.62E-2). Pour le critère +0,04 m/s de la vitesse, la probabilité est de 0,93 pour un score FM seuil de 20 pts à M2 (p=7.34E-16), tandis que le seuil de vitesse est non significatif.

Discussion

La probabilité d’un bénéfice fonctionnel potentiel de +9 pts sur l’échelle de Fugl-Meyer1 associé à un programme de rééducation avec assistance robotisée entre le 2ème et le 5ème mois après l’AVC pourrait potentiellement être estimée à partir de l’évaluation initiale.

Référence

1Arya KN, Verma R, Garg RK.Estimating the minimal clinically important difference of an upper extremity recovery measure in subacute stroke patients. Top Stroke Rehabilitation, 2011;18:599-610.

Mots clés : AVC subaigü, Robotique, Fugl-Meyer, Cinématique