Programme

P030

Communication Affichée

Ostéo-arthrite infectieuse de hanche dans les suites rééducatives d’une amputation trans-tibiale sur mal perforant plantaire surinfecté : une étude de cas

M. Alexis HOMSa, Pr Arnaud DUPEYRONa

a CHU Nimes Carémeau

Introduction :
Une grande partie des amputations de jambe concerne des patients diabétiques, et est liée à l’apparition d’une plaie du pied, qui peut entraîner de graves complications en cas de surinfection.
Observations :
Patiente diabétique de 64 ans, vivant en isolement social, admise pour coma hyperosmolaire sur décompensation diabétique, avec choc septique sur mal perforant plantaire nécrotique, motivant une amputation trans-tibiale droite.
Admise en service de Médecine Physique et de Réadaptation, des douleurs de hanche gauche se majorent, limitant la reprise de la marche, dans un contexte inflammatoire clinique et biologique motivant la réalisation d’une IRM.
Une collection liquidienne du muscle ilio-psoas gauche, associée à une ostéo-arthrite de hanche gauche rapidement destructrice sont diagnostiquées. Le TEP-scanner oriente vers une arthrite septique. Un geste opératoire permet de réaliser des prélèvements per-opératoires (qui confirment une infection à Bacteroides fragilis et à Staphylococcus aureus méticilline-résistant), et la pose d'un spacer avant remplacement prothétique.

Discussion :
Le diagnostic étiologique le plus probable - mais non certain - semble être celui d'un hématome du psoas surinfecté (les premières douleurs de hanche étaient accompagnées d'une légère déglobulisation), provoquant une infection articulaire de hanche par contiguïté.
Parmi les infections de hanche à germes anaérobies, les cocci Gram-positifs sont plus fréquemment retrouvés chez des patients ayant eu une intervention chirurgicale (telle qu'une arthroplastie), tandis que les bacilles Gram-négatifs sont retrouvés chez des patients fragiles, vierges de toute chirurgie de hanche1.

Conclusion :
En cas de surinfection de mal perforant plantaire diabétique, penser au risque infectieux systémique.
Des douleurs de hanche atypiques peuvent être le seul point d'appel d'hématome du psoas surinfecté chez un patient fragile comme décrit dans cette observation.

1 Fitzgerald RH Jr, Rosenblatt JE, Tenney JH, Bourgault AM. Anaerobic septic arthritis. Clin Orthop Relat Res. 1982 Apr;(164):141-8.

Mots clés : ostéo-arthrite ; infection ; hanche ; diabète ; amputation ; trans-tibiale ; hématome ; psoas ; spacer de hanche ; Bacteroides fragilis