Programme

CO02-002

Communication Orale

La mémoire procédurale dans le développement normal et dans le trouble de l'acquisition de la coordination

Dr Caroline LEJEUNEa

a Université de Liège

Une variété d’habiletés motrices sont acquises progressivement durant l’enfance telles que manger avec des couverts, nouer ses lacets, écrire, rouler à vélo. Par le biais d’une pratique longue et répétée, ces habiletés deviennent progressivement automatiques, c’est-à-dire qu’elles s’exécutent naturellement, sans y penser, sans y prêter une attention particulière et sans fatigue. Elles constituent ce que l’on appelle des routines c’est-à-dire, des habiletés procédurales. Les nombreuses habiletés maîtrisées durant l’enfance ont alimenté l’idée répandue de l’émergence précoce de la mémoire procédurale. Toutefois, si ce constat est évoqué d’un point de vue théorique, il est encore très peu établi sur le plan empirique. En effet, les situations expérimentales classiques d’apprentissage procédural (comme par exemple, le dessin en miroir) ont été peu explorées dans une perspective développementale. Dès lors, de nombreuses questions restent à ce jour en suspens, notamment concernant la nature des mécanismes cognitifs qui sous-tendent l’apprentissage procédural chez l’enfant comparativement à l’adulte.

Apprendre à coordonner ses mouvements de façon fluide et efficace peut être, pour certains enfants, une tâche laborieuse. On estime que 6% des enfants d’âge scolaire ont un trouble de l’acquisition de la coordination (TAC). Ce trouble apparaît chez des enfants d’intelligence normale et se manifeste principalement par une grande maladresse dans les activités qui requièrent précision et rythme, mais il est également caractérisé par des retards importants dans l’acquisition de certaines habiletés motrices (comme par exemple, l’écriture). A ce jour et de façon surprenante, peu de travaux ont été consacrés à l’étude de la mémoire procédurale dans ce groupe.

Cette intervention vise, dans un premier temps, une meilleure compréhension du développement de la mémoire procédurale durant l’enfance. Nos travaux de recherche se sont concentrés sur deux catégories de tâches : l’adaptation perceptivo-motrice (par exemple, le dessin en miroir) et l’apprentissage d’une séquence motrice (par exemple, le temps de réaction sériel). Dans un second temps, nous aborderons la question d’un déficit de la mémoire procédurale dans le TAC au travers de différentes études récentes.

Mots clés : Apprentissage procédural; développement; trouble de l'acquisition de la coordination