Programme

CO52-002

Communication Orale

Evaluation de la reproductibilité de la mesure du délai réflexe des ischio-jambiers sur appareil d’isocinétisme

Dr Claire DE LABACHELERIEa, Dr Marc JULIAa

a CHU Montpellier-Nîmes

La nature de la stabilitédu genou est double : le système passif composé des ligaments et de la capsule et le système dynamique composé des éléments neuro-musculaires. Les systèmes actifs et passifs sont altérés après une lésion du Ligament Croisé Antérieur (LCA) mais la laxité passive seule est insuffisante pour déterminer le statut fonctionnel (Eastlack, Axe et al. 1999). Les évaluations neuro-musculaires ont retrouvé une augmentation du délai réflexe des ischios-jambiers après une lésion du LCA et sa reconstruction (Wojtys and Huston 1994, Bonfim, Jansen Paccola et al. 2003) et ce délai serait corrélé au statut fonctionnel (Beard, Dodd et al. 1994). À l’heure actuelle il n’existe pas de méthode simple pour évaluer le délai réflexe des ischio-jambiers en pratique clinique. L’objectif de cette étude était d’évaluer la reproductibilitéd’une mesure de ce délai réflexe des ischio-jambiers mesuré par la production de force après la génération d’une perturbation rapide et brève du mouvement effectué à l’aide d’un appareil d’isocinétisme (CON-TREX). Nous avons évalué les deux genoux de 10 sujets sains (5 hommes et 5 femmes), 3 fois à une semaine d’intervalle, avant et après un test isocinétique. Nous avons évalué la reproductibilité intra-sujets du délai réflexe, de l’intensité du pic de force et de la pente de production de force des ischio-jambiers et la reproductibilitéde ces valeurs avant et après une évaluation isocinétique.

Mots clés : Lésion ligament croisé antérieur ; réflexe ischio-jambiers ; stabilité ; reproductibilité ; isocinétisme