Programme

CO15-003

Communication Orale

Rééducation de l’apraxie : y a-t-il un transfert des acquis dans la vie quotidienne ?

Pr Georg GOLDENBERGa

a Technical University Munich

L’efficacité du traitement rééducatif de l’apraxie, par-delà la récupération spontanée, a été démontrée dans deux domaines : les troubles de l’utilisation d’objets ou d’outils ainsi que la production de gestes de communication pour la compensation d’aphasies graves. Cependant, les progrès significatifs sont en général limités aux gestes ou outils directement ciblés durant les séances de rééducation. Les progrès sur des gestes non travaillés sont au mieux très limités. Les études publiées ne s’intéressent pas systématiquement au transfert des acquis dans les gestes de la vie courante hors du contexte thérapeutique, mais des observations anecdotiques et l’expérience clinique nous indiquent que ce transfert est limité.

Nous discuterons des conséquences de ce transfert limité sur le choix des approches rééducatives. Nous distinguerons les approches bottom-up et top-down et argumenterons que les approches basées sur les automatismes sont plus spécifiques de certains gestes alors que celles basées sur le contrôle volontaire ont plus tendance à la généralisation. S’appuyant sur les résultats d’une étude d’apprentissage de gestes de communication, Nous montrerons comment un même programme de rééducation peut être par certains aspects bottom-up et par d’autres top-down et aboutir ainsi à la généralisation de certaines compétences gestuelles acquises.

Mots clés : Apraxie; Rééducation; Utilisation d'objets; Prise en charge