Programme

CO33-005

Communication Orale

Auto-questionnaire en réhabilitation de la sclérose en plaques : évaluation de la sensibilité au changement et de la différence minimale importante (MID) de la version française du multiple sclerosis questionnaire for physiotherapists (MSQPT)

Mme Sylvie FERCHICHIa, M. Nanco VAN DER MAASb

a Haute Ecole de Santé Vaud, b Institut für Physiotherapieforschung

Objectif Le Multiple Sclerosis Questionnaire For Physiotherapists (MSQPT) est un auto-questionnaire pour l’évaluation de la réhabilitation de personnes atteintes de sclérose en plaques. L’objectif de l’étude est d’évaluer la sensibilité au changement et la différence minimale importante (MID) de la version française du MSQPT.

Méthode Nous avons utilisé une approche combinée d’ancrage et de distribution avec ancrages multiples et questions de transition. L’intervention (n=31) incluait le MSQPT, le Questionnaire de Hambourg sur la qualité de vie (HAQUAMS), l’EDSS, les tests de marche des 6 mètres, des 6 minutes (6MWT) et le Berg Balance Scale (BBS). La sensibilité au changement a été évaluée à l’aide de l’ES, le SRM et SRM modifié. Les estimations des MID de distribution (0.33 et 0.5 SD, SEM, MDC90 et MDC95) et d’ancrage ont été calculés. La spécificité des MID et la corrélation entre les tests physiques et les éléments et groupes du MSQPT ont été déterminés. L’efficacité relative entre le MSQPT et l’HAQUAMS a été estimée.

Résultats L’ES principal pour une péjoration se situe entre 0.41 et 0.93, pour une amélioration entre 0.42 et 1.23. Les estimations du SRM sont en généralement plus élevées que l’ES (péjoration 0.89 à 2.14, amélioration 1.08 à 2.14). La plupart des SRM modifiés varient de 0.03 à 0.31, considérés comme acceptables. La spécificité des MID s’étale de 0.25 à 0.83. En comparant la sensibilité au changement de la version française à la version allemande du MSQPT, les données sont hétérogènes, mais la différence entre les estimations est minime. Les corrélations entre les tests physiques et le MSQPT sont modérées à excellentes (0.51 à 0.74). Le MSQPT semble plus efficace que le HAQUAMS pour détecter des améliorations, mais moins pour des péjorations.

Conclusion La taille réduite de l’échantillon limite la portée de cette étude. Les données actuelles indiquent que la version française du MSQPT est un auto-questionnaire sensible au changement, dont les caractéristiques psychométriques sont similaires au MSQPT original et disposant de MID adéquats pour être utilisés comme seuils de changement dans le traitement d’une personne atteinte de SEP.

Mots clés : Sclérose en plaques, Réhabilitation, Kinésithérapie, Auto-questionnaire, Sensibilité au changement