Programme

CO25-005

Communication Orale

Altérations du cortex moteur et force maximale volontaire dans la BPCO : impact des désaturations en sommeil avec mouvements non-rapides des yeux

M. Francois ALEXANDREa, Dr Nelly HERAUDb, Dr Anthony Mj SANCHEZc, Dr Emilie TREMEYb, Dr Nicolas OLIVERb, Dr Philippe GUERINd, Pr Alain VARRAYe

a Laboratoire Movement To Health, Euromov, Université de Montpellier AND Clinique du souffle La Vallonie, Fontalvie, b Clinique du souffle La Vallonie, Fontalvie, c UMR866 Dynamique Musculaire et Métabolisme, INRA, Université de Montpellier, d Clinique du souffle Les Clarines, Fontalvie, e Laboratoire Movement To Health, Euromov, Université de Montpellier

Introduction: L'altération cérébrale représente un effet extrapulmonaire majeur dans la BPCO et est impliquée dans la faiblesse des muscles locomoteurs en diminuant la commande motrice corticale. La réactivité cérébrovasculaire à l'O2 (i.e. augmentation du débit sanguin cérébral) protège le cerveau des effets de l'hypoxémie en prévenant l'hypoxie cérébrale . Cependant, pendant les stades du sommeil avec mouvements non-rapides des yeux (NREM), les patients sont vulnérables aux altérations cérébrales puisque cette réactivité est abolie .

Objectif : Evaluer l'implication des désaturations en NREM dans la diminution de la commande motrice et la force musculaire dans la BPCO .

PMéthodologoie :29 patients BPCO ont été inclus. Après examen polysomnographique, ils ont été divisés en 2 groupes : désatureurs (NREMDes) s'ils passaient plus de 10% du NREM avec une SpO2<90%, sinon non-désatureurs (NREMNoDes). La concentration de S100B sérique était mesurée au réveil comme marqueur de lésions cérébrales. La force évoquée du quadriceps (TwQ) était mesurée par stimulation électrique fémorale et la force volontaire durant des contractions maximales isométriques (QMVC). Le niveau d'activation volontaire (LOA) et la commande motrice corticale (VAcortical) étaient respectivement évalués par secousse interpolée et par stimulation magnétique du cortex moteur.

Résultats: La concentration de S100B était supérieure chez les patients NREMDes, tandis que LOA et VAcortical étaient diminués (p<0,05). Toutefois, aucune différence de TwQ et QMVC n'a été observée entre les groupes.

Discussion : Les concentrations de S100B rapportées sont cohérentes avec une augmentation des lésions cérébrales chez les patients NREMDes, pouvant expliquer les diminutions du niveau d'activation volontaire et de la commande motrice corticale. Néanmoins, QMVC n'était pas différente entre les groupes, suggérant l'existence de mécanisme compensatoire assurant une force musculaire comparable en dépit de l'altération du cortex moteur.

Références

Alexandre, F. et al. 2014. Cortical Implication in Lower Voluntary Muscle Force Production in Non-Hypoxemic COPD Patients. PLoS One, 9, e100961.

Meadows, G.E. et al. 2004. Cerebral blood flow response to isocapnic hypoxia during slow-wave sleep and wakefulness. J Appl Physiol, 97, 1343-8.

Vogiatzis, I.. et al. 2013. Cerebral cortex oxygen delivery and exercise limitation in patients with COPD. Eur Respir J, 41, 295-301.

Mots clés : Activation volontaire, électromyographie, faiblesse musculaire, système nerveux central