Programme

CO21-005

Communication Orale

Evaluation des déficits fonctionnels associés à l’instabilité chronique de cheville

Dr Nicolas FORESTIERa, Dr Romain TERRIERa

a Laboratoire de Physiologie de l'Exercice (EA 4338) - Université de Savoie

Les dommages capsulo-ligamentaires causés par le mouvement traumatique d’entorse latérale de cheville génèrent fréquemment un phénomène résiduel et chronique d’instabilité articulaire. L’Instabilité Chronique de Cheville (ICC) est la conséquence d’altérations des mécanismes de stabilisation articulaire passifs (mécaniques) et/ou actifs (fonctionnels). La détection sur la base de critères objectifs des individus qui présentent une ICC d’origine fonctionnelle est aujourd’hui une question centrale dans le domaine de la rééducation comme celui de la performance sportive. L’analyse de la performance posturale orthostatique est largement utilisée à cette fin. Néanmoins, les paramètres classiques d’analyse posturale ne s’avèrent pas adaptés et un paramètre spécifique, le Time-To-Boundary (TTB) a été proposé pour la détection des sujets en situation d’ICC (Hertel & Olmsted-Kramer 2007 ; McKeon & Hertel 2008). Parallèlement, même si la mesure des couples de force isocinétiques développés par les muscles éverseurs est considérée comme un « gold standard » pour apprécier l’existence d’un déficit musculaire, il n’existe pas de consensus à ce sujet. Enfin, ces méthodes de mesure et d’analyse restent compliquées et chronophages dans le contexte des cabinets de rééducation ou celui de l’entrainement sportif, et donc largement sous-utilisées.. Cette présentation s’attachera à proposer des tests alternatifs originaux, aisés à mettre en œuvre en pratique et capables d’objectiver les altérations caractéristiques de l’ICC d’origine fonctionnelle. Ainsi, l’accent sera mis sur des travaux récents qui ont permis de déterminer des valeurs diagnostiques (zones seuils) pour un test sensorimoteur simple d’équilibration dynamique en condition d’instabilité spécifique de l’arrière pied d’une part, et pour un test simple de détection d’une faiblesse des muscles éverseurs de cheville d’autre part.

Hertel J, Olmsted-Kramer LC. Deficits in time-to-boundary measures of postural control with chronic ankle instability. Gait & Posture 2007; 25(1): 33-39.

McKeon P, Hertel J. Spatiotemporal postural control deficits are present in those with chronic ankle instability. BMC Musculoskelet Disord 2008; 9: 76. doi:10.1186/1471-2474-9-76.

Mots clés : entorse cheville - instabilité articulaire