Programme

P055

Communication Affichée

L’effet d’un réentrainement à l’effort de 6semaines en hôpital de jour en aérobie et en résistance sur la masse grasse chez des sujets obèses de stade modéré à sévère

M. Julien FEURERa, Dr Guillaume MUFFa, Dr Julien MASATb, Dr Evelyne LONSDORFERb, Dr Stéphane DUFOURc, Pr Fabrice FAVRETc, Dr Patrycja GROSJEANa, Dr Marie-Eve ISNER-HOROBETIa

a Université de Strasbourg, Institut Universitaire de Réadaptation Clémenceau (IURC), b Université de Strasbourg, Service de Physiologie et Explorations Fonctionnelles NHC, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, c Université de Strasbourg, Faculté des Sciences du Sport

Objectif: La plupart des études sur le réentrainement à l’effort chez des patients obèses ont été réalisées sur une période de 8 à 12 semaines (1,2), mais peu se sont intéressées aux résultats obtenus sur des périodes d’entraînement plus courtes. Nous proposons au sein de l'Institut Universitaire de Réadaptation Clémenceau (IURC) un programme de réentrainement associant exercice aérobie (continu et fractionné) et exercice en résistance sur une durée de 6 semaines en Hôpital de jour. L’objectif principal de notre étude est de déterminer l’effet sur la perte de masse grasse, les objectifs secondaires étant de mesurer les effets sur la consommation maximale d’oxygène et la force musculaire.

Matériels et Méthode: L’étude concerne des patients de 18 à 70 ans, sédentaires, présentant une obésité modérée à sévère (index de masse corporelle (IMC) entre 30-40 kg/m2). Le protocole de réentrainement est réalisé pendant 6 semaines, à raison de 2 séances de 45minutes par jour, 5 jours par semaine et associe des exercices en endurance et en résistance. Les paramètres étudiés sont avant et après réentraînement: la masse grasse évaluée par impédancemétrie, la consommation maximale d’oxygène (VO2 pic) évaluée par un test d’effort maximal sur cycloergomètre, la force musculaire des membres inférieurs évaluée en isocinétique par le couple de force en Nm.

Resultats: Les résultats sur nos premiers 6 patients montrent une réduction de 6.9±4.9% % de la masse grasse totale, une amélioration de 12±4.3% de la force musculaire, sans augmentation de la consommation maximale d’oxygène.

Discussion/conclusion: Chez des patients présentant une obésité modérée à sévère, un réentrainement en endurance et en résistance en hôpital de jour permet d’obtenir dès 6 semaines une diminution de la masse grasse, ainsi qu’une augmentation de la force musculaire.

Bibliographie :

1.García-Unciti M, Martinez JA, Izquierdo M, Gorostiaga EM, Grijalba A, Ibañez J. Effect of resistance training and hypocaloric diets with different protein content on body composition and lipid profile in hypercholesterolemic obese women. Nutr Hosp. 2012;27(5):1511-20.

2.Ho SS, Dhaliwal SS, Hills AP, Pal S. The effect of 12 weeks of aerobic, resistance or combination exercise training on cardiovascular risk factors in the overweight and obese in a randomized trial. BMC Public Health. 2012 28;12(1):704

Mots clés : obésité, réentrainement, perte masse grasse, VO2pic, isocinétique, hôpital de jour