Programme

CO16-006

Communication Orale

Développement participatif d'un nouvel outil technologique d'aide à la supervision en ehpad: exemple du projet e-monitor'age

Mme Betty FUMELa, Dr Achille TCHALLAa, Dr Alain SEKNAZIb, M. Pascal DORÉc, Pr Jean-Yves SALLEa, Pr Jean-Christophe DAVIETa

a CHU de Limoges, Université de Limoges EA 6310 HAVAE (Handicap, Autonomie, Vieillissement, Activité, Environnement), b Groupe Domus Vi, Directeur Général Adjoint Sanitaire et Médico-Social Ile de France et France Nord, c Legrand SA

Objectif

Les EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes)accueillent des personnes âgées de plus en plus dépendantes, avec un nombre de personnel de plus en plus restreint [1].

Le projet e-monitor’age vise à améliorer la prise en charge, le bien-être et la sécurité des résidents. Il repose sur le développement d’un système de supervision intelligente qui vise à améliorer l’efficience globale de ces établissements pour permettre une plus grande disponibilité des personnels au service effectif des résidents. Le développement de cette technologie se fait de manière participative : les besoins des personnels en sont le point de départ.

Méthode

Trois focus groups ont été organisés dans chaque EHPAD participant au projet pour recueillir les besoins des personnels, futurs utilisateurs: personnels soignants, personnels des Directions Médicale et Générale. Les données collectées ont ensuite été analysées et ont permis la rédaction du cahier des charges fonctionnel du projet.

Résultats

Les focus groups ont mis en évidence que c’est l’aide à la surveillance des résidents en situations difficiles qui est primordiale et que le sentiment d’insécurité et le besoin de soutien sont majeurs la nuit. Trois objectifs ont été retenus pour le développement du système : la sécurité des résidents, l’inconfort et le suivi à long terme à but préventif.

Discussion

L’originalité majeure du travail est l’approche pluridisciplinaire : ce projet implique des académiques, des industriels et des soignants. Cette conception participative d’une nouvelle technologie repose sur une collaboration étroite entre ces différents acteurs. L’un des facteurs le plus important pour le développement d’une telle technologie est l’analyse des besoins des utilisateurs finaux [2]. Malheureusement, un tel travail impliquant activement les personnels de santé est très rare [3], d’où l’originalité de notre projet.

  1. KPMG Group: Rapport Observatoire des EHPAD; 2013.

  2. C. Bülher, “Approach to the analysis of user requirements in assistive technology,” Int J Ind Ergon, 1996, vol. 17, pp. 187-192.

  3. F.S. Mair, C. May, C. O’Donnell, T. Finch, F. Sullivan, E. Murray, “Factors that promote or inhibit the implementation of e-health systems: an explanatory systematic review,” Bull World Health Organ, 2012, vol. 90, pp. 357-364.

Mots clés : développement participatif, superviseur intelligent, acceptabilité