françaisenglish

Programme

Communication affichée

Appareillage, orthèse et prothèse, domotique et robotique

PO02-006 - Amputation trans-tibiale versus traitement conservateur dans les fractures ouvertes de jambes: comparaison de paramètres fonctionnels socioprofessionnels et de la qualité de vie

Dr Sophie GLEIZES CERVERA – CHU Rangueil – Toulouse, FRANCE
Pr Philippe MARQUE – CHU Rangueil – Toulouse, FRANCE

La prise en charge de traumatisme sévère de jambe telles que les fractures ouvertes de stade IIIB IIIC de Gustilo expose souvent les chirurgiens à choisir entre le traitement conservateur ou réimplantation du membre et l’amputation de jambe. Les classifications utilisées pour guider la décision thérapeutique, repose essentiellement sur des critères cliniques et paracliniques mais ne tiennent pas compte des aspects fonctionnels et environnementaux du patient. Dans cette étude rétrospective, nous avons comparés deux groupes, l’un traité par amputation (n=12), l’autre par traitement conservateur (n = 10) sur des paramètres cliniques (nombre de complications, d’interventions chirurgicales, durée de la rééducation, délai de reprise d’appui, douleurs), fonctionnels (périmètre de marche, utilisation d’aide technique de marche, reprise professionnelle, reprise de la conduite automobile, participation à des activités physiques et sportives) et de qualité de vie à partir des échelles Indicateur de Santé Perceptuelle de Nottingham et MOS-SF36. Les résultats montrent que le nombre d’interventions chirurgicales, la durée de rééducation, le délai de reprise d’appui, le nombre d’ostéite sont significativement supérieurs chez les sujets traités par traitement conservateur. Pour tous les autres paramètres aucune différence significative n’a été mise en évidence. Dans cette population, nous pouvons donc constater que le traitement par amputation n’obtient pas des résultats en terme de douleur, de capacité de marche, de réadaptation socio-professionnelle, de qualité de vie moins satisfaisants que le traitement conservateur. L’amputation trans tibiale est donc une solution thérapeutique à part entière dont les aspects techniques et les résultats devraient être connus et défendus.

retour
© 2014 Atout Organisation Science