françaisenglish

Programme

Communication affichée

Posture, marche, préhension, autres mouvements

PO18-002 - Quels sont les paramètres spatio-temporels de la marche les plus pertinents chez l’hémiplégique ? Etude HemiLoco

Dr David GASQ – Service d'Exploration Fonctionnelle Sensorielle et Motrice, CHU Rangueil – Toulouse, FRANCE
Dr Marc LABRUNEE – Service de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Rangueil – Toulouse, FRANCE
Dr Emilie BRALEY – Service de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Rangueil – Toulouse, FRANCE
Dr Caroline TERRACOL – Service de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Rangueil – Toulouse, FRANCE
Dr Richard MONTOYA – Service d'Exploration Fonctionnelle Sensorielle et Motrice, CHU Rangueil – Toulouse, FRANCE
Dr Philippe DUPUI – Service d'Exploration Fonctionnelle Sensorielle et Motrice, CHU Rangueil – Toulouse, FRANCE
Pr Philippe MARQUE – Service de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Rangueil – Toulouse, FRANCE

La mesure de la vitesse de marche de confort constitue le critère de référence habituel de la performance de marche chez l’hémiplégique. L’objectif du travail a été d’évaluer les propriétés métrologiques des paramètres spatio-temporels de la marche chez des patients hémiplégiques déambulants avec ou sans aide technique, en cours de rééducation.

20 sujets hémiplégiques vasculaires ont réalisé une évaluation répétée de la marche avec le Locomètre de Bessou, à vitesse de confort et à vitesse maximale. La validité des paramètres a été établie par comparaison des paramètres en fonction du niveau moteur des patients, évalué avec le score de Fugl-Meyer (supérieur ou inférieur à 23.5/34). La reproductibilité a été évaluée avec la différence minimale significative des coefficients de variation individuels, exprimée en pourcentage (DMS-CVind).

Les résultats montrent que la cadence et la longueur d’enjambée sont des paramètres plus discriminants et reproductibles que la vitesse de marche. Par ailleurs, l’analyse de la marche à vitesse rapide permet d’améliorer la qualité métrologique de l’ensemble des paramètres spatio-temporels. La DMS-CVind des paramètres longueur d’enjambée, cadence et vitesse de marche à vitesse rapide entre 2 sessions de mesures séparées de 30 minutes est respectivement de 11.2%, 12.3% et 13.5%. A vitesse de confort, ces valeurs sont respectivement de 13.8%, 8% et 16%.

Il paraît pertinent de proposer systématiquement une évaluation de la marche à vitesse maximale chez les patients hémiplégiques. Pour valider l’intérêt de ces paramètres dans le suivi de la rééducation, la mesure de leur sensibilité au changement est nécessaire.

retour
© 2014 Atout Organisation Science