françaisenglish

Programme

Thursday, October 14th, 2010
08:30 - 10:00    
Session francophone

La préhension - Interface INSERM-SOFMER - Session 1

CO04-003 - Régulation de la force de saisie

Pr Djamel BENSMAIL – Service de MPR, Hôpital R. Poincaré, AP-HP / Klinik und Poliklinik für Neurologie, Uniklinik Köln, – Garches, FRANCE
Dr A.S SARFELD – Klinik und Poliklinik für Neurologie, Uniklinik Köln – Cologne, GERMANY
Dr G.R FINK – Klinik und Poliklinik für Neurologie, Uniklinik Köln – Cologne, GERMANY
Dr D.A NOWAK – Klinik und Poliklinik für Neurologie, Uniklinik Köln / Klinik Kipfenberg – Kipfenberg, GERMANY

Lorsqu’une personne prend un objet de façon répétée, elle apprend rapidement en quelques essais à adapter la force de la prise aux propriétés biomécaniques de l’objet. Certains auteurs considèrent que nous gardons en mémoire nos actions (commandes motrices) alors que d’autres considèrent que nous mémorisons les propriétés mécaniques des objets tels que sa masse pour guider nos commandes motrices suivantes.  Nous avons montré que la force de saisie appliquée à l’objet était significativement différente selon la position angulaire du poignet, augmentant de la position de flexion à celle d’extension. La force appliquée lors de la saisie et du déplacement de l’objet était indépendante de la position du poignet utilisée lors de la saisie précédente. Les sujets appliquaient toujours une force significativement plus importante lorsque le poignet était en hyper-extension en comparaison avec l’hyper-flexion ou la position neutre. Cet effet de la position angulaire du poignet sur la régulation de la force de préhension pourrait être dû à une stratégie motrice visant à accroitre la stabilité de la prise. Elle pourrait également être la conséquence de la modification de la courbe tension-longueur des muscles extrinsèques. Nous avons par ailleurs observé que le transfert inter-manuel de la représentation sensori-motrice d’un objet fait appel à une mémoire impliquant les commandes motrices appliquées par la main contro-latérale et non les propriétés mécaniques de l’objet telles que sa masse. Ceci semble le cas non seulement pour la force de saisie mais également pour la force de déplacement.


back
© 2014 Atout Organisation Science