Bienvenue

Les soins de suite et de réadaptation (SSR) par leur situation d’aval des services de courts séjours sont largement impliqués dans la gestion des patients porteurs de BMR et ou BHRe soit de façon aiguë soit chez des patients porteurs chroniques. Constituant un environnement où la pression de sélection est probablement moins élevée qu’en court séjour ils sont néanmoins le lieu d’interactions multiples qui leur sont très spécifiques, favorisant la pression de transmission. Ces interactions ne peuvent être gérées seulement au regard d’une protection des soignants et du soigné compte tenu des exercices professionnels impliquant parfois des situations de contacts prolongés et étroits entre patient et professionnel. L’objet des soins et l’objectif de réadaptation du patient à son futur environnement, si possible à son domicile, sont des contraintes bien spécifiques qui sous-tendent l’ensemble du processus de SSR. Il apparaissait donc important d’accepter de se pencher spécifiquement sur tous ces éléments qui conditionnent la partie du parcours du patient qui s’effectue dans ces structures.

La diversité des structures de SSR ne permet toutefois pas d’apporter des recommandations totalement transversales et certains secteurs d’activité pourront trouver une certaine inadéquation du travail ici mené. Notre travail a volontairement été centré autour des interactions réalisées autour d’un plateau technique de rééducation où s’entrecroisent de nombreux patients et professionnels.

Après préparation par un comité scientifique de six questions représentatives des problématiques rencontrées, des experts ont été sélectionnés et ont accepté de travailler par binômes. C’est leur travail qui vous sera présenté au cours de cette conférence dont l’objet est de débattre des conclusions de ces travaux. Nous vous invitons donc à ce débat et espérons partager avec vous pour confronter vos expériences à ce travail de revue de la littérature qu’auront fait les experts. En fonction de ces débats et des éléments relevés par les experts nous rédigerons des recommandations que nous proposerons pour relecture à un panel de professionnels représentatifs de nos modes d’exercice.

Dans l’attente de vous retrouver à Montpellier,

Le comité scientifique